J'ai longtemps réfléchi sur le sujet de mon premier article ... et puis finalement il ne pouvait pas y en avoir d'autre que celui ci : 

"Pourquoi tu parles trop ?" l'éternel question ... 

J'ai toujours été timide, discrète, limite renfermée étant petite mais je pense que ceux qui ont été ou sont comme moi, ont du coup beaucoup de choses à dire.

J'ai accumulé un sacré nombre de conneries pendant toutes ces années je pense, du coup je parles trop. Comme un muet a qui on aurait rendu la parole.

Forcement, il y a une raison qui fera l'objet d'un pavé à venir.*

Bref depuis, je saoul un peu tout mon entourage mais je le vis bien (enfin j'en suis au stade où je me saoul moi même des fois … et c'est là que çà craint) mais sinon ça se passe plutôt bien, tellement bien que quand je n'est rien a dire (oui ça arrive) tous le monde pense que quelque chose ne va pas, que je ne vais pas bien mais non non je vous assure des fois je suis a court de sujets (période de silence assez courte qu'on se le dise …)